Session des directeurs de radios au Burkina

burkiradiosLes évêques du Burkina peuvent se rassurer, leur voeux de voir les radios diocésaines travailler ensemble en réseau est en bonne voie de se réaliser, et pour cause ?

Un séminaire de 6 jours, entamé depuis le 20 mai, s'est tenu au centre national Cardinal Paul Zoungrana, à Ouagadougou. L' attente d’une telle formation, selon l’abbé Jean-Baptiste TRAORE, directeur de la radio diocésaine de Banfora «est de permettre à tous les prêtres directeurs de se doter d’outils et de savoir pour agir en professionnels dans cette sphère où le professionnalisme est de mise». Se mettre en réseau pour un travail plus efficace, est un objectif que vise l’ARCB (l’association des radios catholiques du Burkina), depuis quelques années déjà.

Lire la suite : Session des directeurs de radios au Burkina

Former les responsables d'Eglise à la communication - Un bilan

Le CREC dresse un bilan positif de ses activités de formation en Afrique

Lors de son assemblée générale, tenue à Ecully (Lyon), le 16 mars, le CREC a dressé le bilan de ses activités de formation de l'année 2011. Celles-ci ont été particulièrement bien reçues en Afrique.  En effet, au cours des sessions au Burkina, en Ethiopie, en République démocratique du Congo, au Togo, pas moins de 350 évêques, séminaristes ag2012et responsables de communication de l'Eglise catholique ont participé à des sessions animées par l'équipe internationale du CREC. A Kinshasa, ce sont cinquante évêques et 17 responsables de commissions nationales qui ont suivi le  session de formation à la culture médiatique.  Fin décembre, ce sont les évêques du Togo qui ont souhaité vivre une expérience de communication. La même semaine, à Lomé,150 séminaristes consacraient 40 heures à une session qui mêlait pratique et théorie. Un professeur d'université faisait remarquer que son cours de communication, tout au long d'un semestre, couvrait 40 heures. C'est donc bien une formation intense qui est proposée aux évêques, aux responsables de communication dans l'Eglise, aux futurs prêtres, avec l'avantage qu'il s'agit d'une formation en résidentiel et continue.

Les membres de l'assemblée du CREC ont pu visionner les vidéos réalisées en janvier 2012, lors des sessions pour séminaristes et de la rencontre avec l'ensemble des évêques, à Lusaka, en Zambie.

Devant la multiplication des demandes de formation, le CREC a décidé d'élargir son équipe internationale. Il a aussi nommé deux vice-présidents, Sean-Patrick Lovett, qui prend en charge la section anglophone et Yvan Paradisi, chargé plus particulièrement de la section francophone.

 

Informations supplémentaires