Les formateurs

trainers

Pour assurer ses diverses formations à travers le monde, le CREC dispose d'une équipe internationale de formateurs. Cette équipe est spécialisée dans les thèmes de formation aux médias audiovisuels (cinéma, radio, télévision, vidéo, internet...) et aux médias écrits (journalisme, publication de brochures, affiches, dépliants...). Chacun des membres de cette équipe a une longue expérience de la formation dans les milieux liés aux institutions chrétiennes, particulièrement dans tout ce qui touche à l'annonce de l'Evangile dans le contexte des médias modernes.

Les membres de cette équipe internationale interviennent en partenariat avec des formateurs locaux. Chacune des sessions du CREC est donc caractérisée par la complémentarité entre une équipe de formateurs locaux, enracinés dans leur culture et experts dans les modes locaux de communication, et une équipe internationale qui ouvre à l'apport d'autres cultures, à la dimension de plus en plus universelle des phénomènes de communication, au sein d'un monde devenu un "village global".


ayetan

Ayetan Kodjo Ognandou (Charles)
Togo 

Journaliste à Présence Chrétienne, périodique mensuel d’information et de formation de l'Eglise catholique au Togo, il est aussi spécialiste de cinéma. A ce titre, il a été membre du jury œcuménique au festival de Cannes 2012, du jury Signis dans plusieurs festivals de cinéma tels que Besançon, Amiens, Ouagadougou et du jury presse au festival international du film court d’Atakpamé (Togo).

Diplômé en droit (Licence en droit public et Diplôme Multidroit en Common Law des Affaires), passionné de cinéma et de poésie, il a participé à plusieurs sessions et séminaires de formation en journalisme, en communication et en critique cinématographique. Il est membre de la Fédération Africaine de Critique Cinématographique (FACC), collaborateur de sites web culturels et cinématographiques, puis fondateur de l’Association « Communication et Développement Intégral » (CDI-Togo) qui a pour but de mettre la communication et la culture au service du développement.

Secrétaire administratif de la Commission diocésaine catholique pour les communications sociales de Lomé (Togo), Charles Ayetan, est formateur en communications sociales, entre autres, à l’Institut Saint Paul de Lomé et lors des sessions de formation du Centre de Recherche et d’Education en Communication (CREC) sur la culture médiatique à Lomé, à la fois pour les évêques et pour les séminaristes, et Dakar (Sénégal) pour les Oblats de Marie Immaculée (OMI) de la Délégation Sénégal/Guinée.

Chrétien laïc, il est marié et père d’une petite fille.



colomboFabrizio Colombo

Italie

Prêtre combonien, Fabrizio Colombo, de nationalité italienne, est né en 1967.  Il a reçu une formation missionnaire au Missionary Institute, à Londres. En 1995 il s'est spécialisé en musique africaine à la School of Oriental and African Studies, à Londres. La même année, il obtint un diplôme en missiologie. En 2003, au terme de sa formation au CREC, il obtint un certificat de journalisme en radio.

De 1987 à 1995, il assura les réalisations audio (radio et musique) à la FATMO, à Vérone, Italie. De 1996 à 1998, il fut vicaire à la paroisse de Bedjondo, au Tchad et directeur du centre culturel. De 1998 à 2005, il a été directeur du Service Audio Visuel pour l'Education, à Sahr (Tchad). Dès 2001, il a pris également la direction de la radio LOTOKO (Sahr, Tchad). De 1995 à 2002, il a été correspondant de l'Agence de presse MISNA et de la revue NIGRIZIA (Rome). En 2001, il a assuré un partenariat avec la BBC World Service, de Londres.

Fabrizio Colombo a aussi été producteur du groupe musical Pyramydes, à Belfort (France). Depuis 2006, il est directeur de NIGRIZIA MULTIMEDIA, qui est un centre de production audiovisuelle établi à Vérone (Italie).

En 2007, il a été membre du jury SIGNIS au ZIFF (Zanzibar International Film Festival) et au PRIX ITALIA (à Vérone). Depuis 2008, il est directeur artistique du Festival du Cinéma Africain de Vérone.

Formé au CREC, il est aujourd'hui membre de l'équipe internationale de formateurs. Il est actuellement le directeur des Services de SIGNIS, à Rome.


100 dabire

Pierre-Augustin Metuole Dabiré
Burkina Faso 

Prêtre du diocèse de Bobo-Dioulasso, l'abbé Pierre-Augustin Metuole Dabiré était le secrétaire de la commission des médias pour l'ensemble des diocèses du Burkina Faso. Il est le directeur du CESAO, le Centre d'Etudes Sociales de l'Afrique de l'Ouest. Il a été formé au CREC.


debusschere

Stéphane Debusschère 
France


Stéphane Debusschère, de nationalité française, est né en 1963. Après des études techniques en électronique puis une maîtrise en théologie (Institut catholique de Paris) il a eu différents engagements dans la communication des Eglises. Il a également suivi la formation du CREC à Lyon avec Pierre Babin. Il a été producteur et réalisateur d'une émission oecuménique sur les réseaux de télévision câblée du sud de la France. 

Le diocèse de Port-Louis à l'Ile Maurice l'a chargé de créer un centre de production télévisuel pour le diocèse et d'assurer des programmes de formation à la communication dans l'esprit du CREC. Il a lancé la radio diocésaine de Nice en lien avec RCF, le réseau des radios francophones, puis assuré sa direction. 

Depuis 2002, il est directeur de la communication du diocèse de Grenoble-Vienne en France et fait partie de l'équipe internationale de formateurs du CREC. 

Stéphane Debusschère est marié et père de deux petites filles.


gloutnay

François Gloutnay
Canada

François est un spécialiste des médias sociaux. En 2005, il a publié Les sites favoris de Prions en Eglise. Communications et Société, organisme catholique de médias du Canada, lui a décerné en 2007 un prix en hommage pour sa contribution à la formation à Internet dans les réseaux de l'Église.

Conférencier reconnu, il anime le blogue de l'Association des médias catholiques et oecuméniques (AMéCO). Il a rejoint à nouveau l'équipe de formateurs du CREC en juin 2015. Il fit partie jadis des formateurs du CREC à l'époque des sessions à Ecully. Il vient de publier Mon Église sur Facebook, aux Éditions Novalis. Il est un des webmestres du site du CREC.


kollyAndré Kolly
Suisse

Après avoir été directeur du Centre catholique de Radio et Télévision (CCRT) à Lausanne pendant 22 ans, André Kolly a conservé des activités ponctuelles liées aux médias. Né en 1945, il a obtenu une licence en théologie à l’Université de Fribourg (avec spécialisation en patrologie), tout en ayant suivi des cours en pédagogie et en journalisme.

Dès 1971, il assume deux activités, l’une comme conseiller d’études à la Faculté de théologie, l’autre comme attaché de presse des Synodes diocésains de Suisse. Occasion extraordinaire pour un jeune théologien laïc de participer à la formation de futurs prêtres et de connaître les acteurs principaux du catholicisme en Suisse.

En 1976, il est responsable des émissions catholiques à la Radio suisse romande, tout en apportant des collaborations régulières aux Bulletins paroissiaux et aux émissions religieuses de la Télévision de service public. Passionnant métier permettant de rencontrer le Père Congar, l’abbé Pierre, Sr Emmanuelle, frère Roger de Taizé, les cardinaux Ratzinger, Schwery, Cottier, Rodrigues Maradiaga et bien d’autres témoins de l’Evangile qui ne sont pas à la une. Et voici qu’en 1988, il devient directeur du CCRT, succédant à l’abbé André Babel, alors président d’Unda-Europe.

Dès les années 80, grâce à l’abbé Henri Nicod, André Kolly participe chaque année à l’animation de sessions au CREC-AVEX à Lyon. Il en revient enrichi de ses rencontres avec le Père Pierre Babin qui est au cœur d’un formidable observatoire : que de discussions sur la nouvelle bataille de Poitiers (la consignation des VHS en France), sur la force du langage symbolique, sur l’arrivée du numérique, sur une conception des médias « agora » et non simplement « haut-parleur ».


100 photo sean-lovett

Sean Patrick Lovett
Irlande – Italie

Sean Patrick Lovett est à la fois Irlandais (par le sang), Africain par la naissance (il est né en Afrique du Sud) et Italien par adoption (il vit en Italie depuis de longues années).

Il a eu une formation universitaire à Cape Town, en Afrique du Sud et une formation artistique à l'Académie Nationale des Arts Dramatiques, à Rome. Il a complété sa formation à la BBC, à Londres et à CNS, à Washington DC.

Il a obtenu un doctorat (Honoris Causa) en communications de l'Université Américaine, de Rome.

De 1980 à 1986, Sean Patrick Lovett a été correspondant de guerre au Liban, en Afrique du Sud et en Irlande du Nord. Il a obtenu diverses distinctions, dont la médaille d'argent au festival de télévision de New York.

Il a fondé à Radio Vatican le canal multilingue, multimedia et interactif appelé "Jubileum" au cours de l'année jubilaire 2000.

Il est directeur du canal FM de Radio Vatican (One-O-Five Live) et des sections anglaise et italienne de cette station de radio. Il est consultant pour le Centro Televisivo Vaticano.

Il est aussi professeur de communications sociales à l'Université Pontificale Grégorienne, où il  donne des cours de radio, de télévision, d'expression personnelle.

Il a formé à la communication interpersonnelle, dans une quinzaine de pays du monde, des politiciens, des religieux, des dirigeants d'entreprises, des célébrités du monde des médias.

Il est aussi régulièrement consulté dans le domaine des communications par des sociétés multinationales.

Sean Patrick Lovett est aussi l'auteur d'un best-seller consacré à Mère Teresa de Calcutta, traduit en cinq langues.

Enfin il a prêté sa voix à une douzaine de films, à une centaine de dessins animés, à un millier de documentaires et a créé plusieurs ateliers de théâtre.

Mais avant tout...il est père de deux fils: Demian et Julien.


malenge1

Jean-Baptiste Malengé
République Démocratique du Congo

Missionnaire Oblat de Marie Immaculée, le Père Jean-Baptiste Malengé est diplômé en communication et docteur en philosophie de l'Université catholique de Louvain avec une thèse sur "Philosophie africaine, philosophie de la communication".

Il enseigne la communication, la philosophie et la philosophie de la communication. Il est directeur des éditions Baobab de Kinshasa.

Depuis 1992, il est correspondant de Radio Vatican (Rendez-vous avec l'Afrique).

En RD Congo, il a formé des producteurs de radios catholiques à Mbandaka, Kikwit, Idiofa, Lubumbashi, Kinshasa et des radios communautaires de la province du Bas-Congo.

Il a participé aux travaux de recherche du projet LAC (Langage audiovisuel et Culture) lancé par le CREC. Il a été le secrétaire de la commission des moyens de communication sociale de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO). Il a produit et présenté de nombreux programmes tant en radio qu'en télévision, diffusés par plusieurs chaînes du pays.



100 photo malonePeter Malone
Australie – Angleterre

Peter Malone est un Australien, missionnaire du Sacré-Coeur. Il a un diplôme en Arts de l'Université Nationale d'Australie, à Canberra et une licence en Théologie de l'Université Grégorienne, à Rome. Il a enseigné au Daramalan College, à Canberra, et ensuite la théologie fondamentale, les études de l'Ancien Testament au séminaire des missionnaires du Sacré-Coeur, à Canberra.

A partir de 1972, il a enseigné à la Yarra Theological Union, à Melbourne. Il a alors fait partie de l'équipe dirigeante du National Pastoral Institute et du Heart of Life Spirituality Centre, à Melbourne.

Il a été l'éditeur de la  Compass Theology Review de 1971-1998. Il a écrit de nombreux textes et ouvrages sur les thèmes de la théologie, de la spiritualité et du cinéma, spécialement les séries : Lights Camera Faith, Can Movies Be a Moral Compass, On Screen, Screen Jesus et il a édité Through a Catholic Lens, Religious Perspectives of Nineteen Film Directors from Around the World.

En 1989 il a été élu président d’OCIC Pacifique (Organisation Catholique Internationale du Cinéma) et a été élu président mondial de cette organisation en 1998. Lorsque OCIC et Unda (Association catholique pour la radio et la télévision) ont fusionné pour former SIGNIS (Association Catholique Mondiale pour la Communication) en 2001, il en a été élu le premier président.


molhant

Robert Molhant
Belgique

De nationalité belge, Robert Molhant a fait des études de linguistique et de langage cinématographique à l'Université Catholique de Louvain. Il a commencé sa carrière de formateur comme responsable d'un institut de cadres pour animateurs d'organisations de jeunesse. Il a été président du Conseil de la Jeunesse Catholique, puis de la Commission Justice et Paix pour la partie francophone de Belgique. En 1979, il est devenu secrétaire général de l'Organisation Catholique Internationale du Cinéma (OCIC), fonction qu'il a exercée jusqu'en 2001, au moment de la fusion d’OCIC avec l'Association Catholique Internationale pour la Radio et la Télévision (Unda) et la création de SIGNIS, l'Association Catholique Mondiale pour la Communication. Il est alors devenu le secrétaire général de SIGNIS, jusqu'au moment de sa retraite, en décembre 2005.

Sa fonction l'a amené dans tous les continents, organisant rencontres et congrès, développant les liens entre institutions catholiques de médias.

Pendant toute la durée de sa fonction comme secrétaire général, il a été consulteur du Conseil Pontifical pour les Moyens de Communication Sociale. Il a ainsi pris part à l'élaboration des documents officiels de l'Eglise catholique dans le domaine des médias (Aetatis Novae, Ethique en publicité, Eglise et Internet...)

Journaliste professionnel de cinéma, il a organisé, été membre ou présidé d'innombrables jurys catholiques, oecuméniques ou interreligieux dans les plus importants festivals de cinéma et de télévision à travers le monde: Cannes, Berlin, Venise, Monte-Carlo, mais aussi Ouagadougou, La Havane, Mar del Plata, Téhéran... où il a côtoyé de nombreux cinéastes. Dans le cadre de ces festivals, il était aussi le correspondant de Radio Vatican. Il a été, avec le soutien de l'Unesco, l'éditeur d'une collection de monographies consacrées au cinéma africain.

En décembre 2006, l'Université Pontificale Salésienne lui a décerné un doctorat honoris causa en sciences de la communication.

Il fut le président du CREC, jusqu'en novembre 2014.

Il est père de trois enfants et grand-père de six petits-enfants.


paradisi

Yvan Paradisi
France

Yvan PARADISI est responsable du département Solidarité des Œuvres Pontificales Missionnaires de France(Lyon).

Après avoir terminé des études commerciales dans une Ecole de Commerce de Lyon, et après avoir suivi les cours de théologie à l’Université Catholique de Lyon (Institut d’études pastorales), il a été, de 1977 à 1983, directeur d’une société de production audiovisuelle catéchétique (Novacom) en lien étroit avec le Centre de recherche et communication (CREC-AVEX) dirigé par Pierre Babin.

Parallèlement, il écrit des pièces de théâtre d’expression symbolique chrétienne et témoigne dans de nombreuses universités françaises pendant 3 ans.

De 1983 à 1990, il est responsable national de la production vidéo, diaporama, radio, au sein du service audiovisuel des Œuvres Pontificales Missionnaires. A cette occasion, il réalise de nombreuses productions religieuses en visitant les églises locales qui dépendent de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples (Tanzanie, Papouasie Nouvelle-guinée, Corée du Sud, Philippines, etc.) et organise des sessions d’initiation à la communication auprès des agents pastoraux en France (catéchistes, animateurs missionnaires, religieux et religieuses).

Il a développé un réseau de radio (diffusion de cassettes) dans le monde francophone et assuré des émissions régulières avec Radio Vatican. De 1990 à 1995, il est responsable de la communication des OPM, notamment de la «journée missionnaire mondiale» d’octobre, instituée par le Pape Pie XI en 1926. Sous la responsabilité des Œuvres Pontificales Missionnaires, il organise un plan de communication (production d’affiches, de dépliants, de livrets pédagogiques, de banderoles, d’images, de dossiers de presse, d’émissions radio et TV, etc.…).

Cette communication rappelle aux catholiques (paroisses, mouvements et services de l’Eglise) l’indispensable nécessité de charité envers leurs frères et sœurs qui sont dans le besoin sur les 5 continents.

Il assure de 1990 à 2002 les cours de «management et communication en Eglise» au sein du Crec-Avex et organise des sessions de formation auprès des agents pastoraux missionnaires (congrégations missionnaires, etc.…) Avec Pierre Babin, il organise une formation à la communication auprès des 130 directeurs OPM réunis au Vatican en 1991.

De 1995 à 2006, il est responsable de la recherche de fonds (fund raising) pour l’ensemble des 4 Oeuvres Pontificales Missionnaires (Propagation de la Foi, Saint-Pierre Apôtre, Enfance Missionnaire et Union Pontificale Missionnaire), soit la gestion de 100 000 donateurs et le recrutement auprès de 1 500 000 prospects par an. Il participe à de nombreux colloques internationaux (1er congrès missionnaire mondial à Rome en 2001, congrès du fund raising à Amsterdam, etc.…), assure une formation à la recherche de fonds auprès des 130 directeurs OPM réunis en assemblée générale en 1996. Il est membre de l’Association Française des Fundraisers.

Il est devenu président du CREC en novembre 2014.

Marié avec Evelyne (formatrice en catéchèse, conseillère conjugale), il est père de 3 enfants.


ravoyard

Agnès Ravoyard-Lebeau
France

En plus de trente ans de vie active, j’ai occupé des postes à responsabilité dans l’univers de la télévision, comme reporter de terrain, puis chargée de programmes pour les chaines publiques où il fallait spécifiquement savoir gérer et garantir toutes les écritures audiovisuelles en plein questionnement de modernité. Durant cette longue immersion dans le paysage audiovisuel français, il y eut un intermède de dix ans dans la sphère associative internationale.

Mais ce sont tout particulièrement deux temps forts de ma vie journalistique qui m’ont amenée vers le CREC. D’abord comme rédactrice en chef puis directrice éditoriale d’une agence de presse télévisée qui fournissait des contenus à tous les grands rendez-vous d’information de toutes les chaines françaises, reportages et grandes enquêtes d’investigation à haute connotation internationale : trafic d’organes, les filières de l’esclavage sexuel en Afrique, les sectes, mais aussi des thémes forts comme la grande pauvreté, le vieillissement de la population, la place des handicapés dans nos sociétés modernes. Cette sensibilité aux grandes problématiques fut aussi la lente maturation d’un enracinement premier autour de ces thémes en émergence dans la presse écrite, à mes débuts professionnels en 1979, comme journaliste spécialisée sur les sujets sociétaux et sociaux. Par exemple, j’ai contribué occasionnellement au magazine « carrefour Santé » de R.F.I. ou un magazine de sciences destiné aux adolescents. La télévision se pensait alors comme un vecteur pédagogique, éducatif, et non pas comme un seul réceptacle de divertissement, sa tendance actuelle… La parenthèse associative fut consacrée à l’élaboration d’une stratégie de communication externe du Secours-Catholique en France, puis l’appel vers la direction de la communication et du marketing de la section Française d’Amnesty International . Au virage de l’an 2000, retour vers mon premier savoir-faire, la télévision, comme rédactrice en chef puis directrice éditoriale d’une grande agence de presse audiovisuelle –Galaxie Presse- fournisseuse de nombreux reportages d’investigation et documentaires nominés dans les festivals internationaux. Puis le CFRT – produisant entre autre de l’émission « Le Jour du Seigneur »- m’a donné carte blanche pour la création d’une unité de coproductions de documentaires et émissions destinées aux chaines généralistes avec le fil rouge de la culture religieuse du plus grand public comme objectif. L’idée de développer des concepts et approches de contenus sur la thématique religieuse, l’éthique, la spiritualité, les moments forts de la vie, sont apparus comme des voies d’entrée dans le domaine des grandes productions audiovisuelles françaises. Ce sont donc les signatures de grands réalisateurs et les partenariats avec des producteurs reconnus que le CFRT a développé pour offrir un autre visage de la foi et des engagements chrétiens. Au travers de ce challenge qui a vu la « marque » CFRT miroiter au générique de très belles productions internationales, cette expérience m’a très largement familiarisée avec tous les process de production et de financement des contenus (budget, préparation des équipes de tournage, suivi d’un montage et postproduction) auprès des chaines françaises. Depuis la fin 2012, je suis redevenue productrice indépendante et consultante sur des projets audiovisuels lourds (grandes collections, documentaires unitaires internationaux) qui m’interpellent pour les accompagner dans la dimension plus religieuse de leur contenu éditorial et dans la valorisation du contenu pour une meilleure distribution internationale.

C’est donc sur cette base d’une approche globale de la production, tant dans sa dimension éditoriale de management d’une équipe créative et de concertation avec les diffuseurs, que d’évaluation/étude de moyens et supports techniques que je peux aujourd’hui apporter un vrai soutien opérationnel aux besoins des participants aux formations audiovisuelles.

Ce périple polyvalent m’a adaptée plus que tout aux innovations et aux mutations de l’univers de l’image et du son qui aujourd’hui modifient les clés d’accès aux écrans totipotents. Cette continuité d’engagements dans la communauté des émetteurs de messages qui mobilisent l’esprit et le cœur irrigue la dynamique de mon engagement professionnel ; la transmission dans la réciprocité des valeurs me paraît être une des raisons d’agir au sein du CREC, plateforme qui peut à mon sens fédérer, former, mutualiser des stratégies et des moyens.

Agnès est mariée avec un historien des religions/égyptologue, a deux fils, aujourd’hui dans la vie active.


photo timo

Timo Reuhkala
Finlande

Timo Reuhkala est directeur de la mission internationale de la société missionnaire appelée Sanansaattajat. C'est l'une des sept sociétés missionnaires officielles de l'Eglise Luthérienne de Finlande. Cette société missionnaire est spécialisée en radio et plus largement en présence de l'Eglise dans les médias. Il travaille en partenariat avec la plupart des organisations de médias des Eglises protestantes et en particulier a une connaissance de la présence de ces Eglises dans le domaine de la radio dans le monde entier. Il est le seul membre protestant parmi les formateurs du CREC veillant à y assurer toujours la dimension œcuménique. Il est, au CREC, le représentant officiel de la Fédération Luthérienne Mondiale, dont le secrétariat est à Genève.

Timo Reuhkala a un Master en Théologie et un BA en Pédagogie de l'Université d'Helsinki.

Il a occupé le poste de consultant en communication et secrétaire exécutif pour l'Education Chrétienne, au sein du secrétariat de la Fédération Luthérienne Mondiale, à Genève.

Avant d'occuper cette fonction, il a été missionnaire au Kenya et, pendant sept ans, directeur des studios d'enregistrement de l'Afrique de l'Ouest. Il a aussi enseigné au Christian College, à Helsinki, formant les étudiants ä la communication via Internet, à une époque qui voyait les premiers pas de ce média. De 1998 à 2000, Timo Reuhkala fut chargé d'une recherche visant à développer de nouvelles pratiques de formation pour les étudiants. Il expérimenta, puis publia la partie consacrée à la formation à distance via Internet et les forums de discussion, dans un livre édité par Haaga-Helia, de l'Université des Sciences Appliquées.

Timo Reuhkala est spécialisé en communication via Internet, en publication de sites web interactifs à base communautaire et en formation à distance.  Il a organisé des ateliers de formation à l'éducation chrétienne dans tous les continents et de nombreux ateliers internationaux de formation à l'Internet, en particulier dans les pays en développement, de l'Indonésie à l'Afrique du Sud. Depuis 2000, il est membre de l'équipe de formation du CREC, à Lyon.


sanouPierre SANOU
Burkina Faso

L’Abbé Pierre Guira SANOU est prêtre dans le diocèse de Nouna au Burkina Faso. Il a été ordonné le 5 Juillet 2003 par Monseigneur Joseph SAMA, évêque de Nouna. Après son ordination, il fut nommé vicaire à la paroisse cathédrale de Nouna. Après deux ans, il a été nommé secrétaire de l’Evêque de Nouna. Il est également directeur de la communication du diocèse, aumônier diocésain pour les Lycées et Collèges (2007-2009) et rédacteur en chef du bimensuel diocésain KANTIGIYA. Il est le directeur fondateur du Centre de Communication multimédia KANTIGIYA « La Voix des sans-voix » du diocèse de Nouna. Un joyau dans la région de la boucle du Mouhoun. L’abbé Pierre SANOU est présentement le directeur de la radio diocésaine, Chancelier/secrétaire de l'évêque de Nouna et le secrétaire général de la Commission épiscopale pour la communication sociale du Burkina Faso.

Il est l'initiateur des projets de développement à Tansila, sa ville natale. Depuis 2005, l'abbé Pierre travaille avec ses amis belges sur plusieurs projets, y compris le Foyer Saint Laurent de Tansila, et le Collège Privé Catholique Agnès Willems et bientôt le Centre Culturel bobo "Anselme Titianma SANON".

Pierre SANOU est aussi prêtre cinéaste, réalisateur de la série télévisée de 26 épisodes "Le dernier arbre de ma forêt" qui sera bientôt diffusé au Burkina. La série TV traite du thème de la gestion des conflits et se sert du phénomène culturel des alliances à plaisanterie comme instrument de prévention et de résolution des conflits au Faso et à la frontière Mali-Burkina. Ce projet est en cours de réalisation et en recherche de sponsors et distributeurs.


simboro

Emile Simboro
Burkina Faso

Emile Simboro est directeur du CEDICOM, le centre des médias du diocèse de Diébougou, au Burkina Faso. Il a obtenu une licence en communications sociales à l'Université Pontificale Salésienne (Rome). Il a déjà assuré plusieurs formations au sein de l'équipe internationale du CREC, à Ouagadougou et à Bamako.


100 bernardo3 Bernardo Suate
Mozambique - Italie

Bernardo Suate est né le 13 janvier 1956 dans le District de Namuno, Province de Cabo Delgado, au Nord de Mozambique. Il a fréquenté les Séminaires de Pemba et Maputo pour des études de préparation au sacerdoce. Il a entrepris des études de Philosophie et de Théologie à l'Université Urbaniana de Rome et ensuite il a pris un Masters en Histoire de l’Église à l’Université Grégorienne de Rome. De 1993 à 1996, il a étudié à l'Université Grégorienne pour un Masters en Sciences Sociales et Sciences de la Communication, avec spécialisation sur l’Utilisation de la Radio pour le Développement Rural.

De 1997 à 2002, il a travaillé comme Secrétaire du Département des Communications d'IMBISA (l’Association Interrégionale des Evêques de l’Afrique Australe), à Harare, au Zimbabwe, où il a eu des expériences pratiques sur la planification, l’organisation et la réalisation de cours et sessions de formation sur l’Éducation aux Medias et les Communications en général pour les Directeurs Nationaux de Communications, Évêques en charge de Communications et le personnel d'Église oeuvrant dans les Médias d’Eglise en Afrique Australe et Orientale.

De 2003 à 2013, il est Directeur des Services Signis Rome ("SSR") lesquels sont surtout un bureau d'assistance technique dans le domaine des Technologies de Communication et Information. Ces services sont à la disposition des membres de SIGNIS, surtout en Afrique Sub-sahélienne. SSR a plus de 50 ans d’existence au cours desquels il a servi les Églises d’Afrique dans le domaine de la communication sociale en les aidant dans l’élaboration de projets de communication, dans le choix des appareils, dans la fourniture de ceux-ci , toujours aux meilleurs rapports qualité prix sur le marché.

Depuis 2007, Bernardo Suate fait partie de l’Equipe Internationale des formateurs du CREC et a participé aux sessions de formation du Grand Séminaire Saint Jean Baptiste de Ouagadougou et de St. Pierre Claver de Koumi au Burkina Faso.

En 2013, il a rejoint Radio Vatican dans la section lusophone.


yameogo

Janvier Yameogo
Burkina Faso - Vatican

L'Abbé Janvier Yameogo est Burkinabé. Il a été responsable de médias dans son pays d'origine. Il y a été directeur de radio. Il est aujourd'hui membre de l'équipe du Conseil Pontifical pour les Communications Sociales où il assure la charge des relations avec les pays de langue française et avec l'Afrique. Il travaille donc au Vatican en étroite collaboration avec Mgr. Celli. Il a organisé plusieurs rencontres internationales sur divers thèmes de la communication.

Informations supplémentaires