Atelier en Tanzanie: Le mont de la confiance

IMG 9823

En juin, il pleut beaucoup sur le Mont Kilimandjaro. Et il y pleut fort. La plupart du temps vous ne pouvez voir la montagne car son sommet enneigé est si haut qu'il dépasse les nuages, ce qui rend encore plus mystérieux ce volcan endormi.

Il y a aussi un mystère dans le fait que la plus haute montagne d'Afrique est le lieu de l'un des plus jeunes centres de formation du continent. L'Université Mwenge, située près de Moshi, en Tanzanie, s'élève (littéralement) sur les pentes du Mont Kilimandjaro. C'est peut-être la raison de son slogan: «En quête de nouveaux sommets!»

L'Université se développe de manière exponentielle à la fois par le nombre de ses étudiants et par son prestige. C'est dû en partie à cause de la large diversité de cours qu'elle offre (des sciences aux arts) mais surtout à cause de son approche holistique de l'éducation qui (selon les termes de sa mission) veut préparer à la fois des «professionnels compétents» mais aussi des «citoyens socialement responsables" qui "s'engagent à travailler pour le bien du peuple de Tanzanie et au-delà».

L'Université Mwenge prêche par l'exemple et son corps académique comprend certains des professionnels les plus compétents dans leur domaine. Aussi, lorsque le Vice Chancelier m'invita, au nom du CREC, à assurer un atelier de trois jours de formation à la communication pour près de 100 membres du corps académique et administratif de l'université, j'en fus profondément intimidé. Pour la première fois dans ma carrière d'enseignant, chacun de mes étudiants était hautement plus qualifié que moi.

Heureusement pour moi, la Tanzanie est toujours l'un des lieux les plus accueillants du monde - un lieu où vous êtes considéré pour qui vous êtes plutôt que pour ce que vous savez. C'est aussi l'une des raisons pour lesquelles la session fut un tel succès. Très rapidement l'une des attitudes-clés de la session fut son caractère informel, les participants cherchant ouvertement à relever le défi personnel de devenir des communicateurs effectifs. Travaillant ensemble ou dans de petits groupes (et très bien assisté par mon fils et manager, Demian) les professeurs et les professionnels se transformèrent en élèves et apprentis.

Le résultat fut une découverte surprenante: le plus gros obstacle à une communication effective, à la fois horizontalement (entre les membres du staff) et verticalement (du staff vers les étudiants), apparut être... le manque de confiance. La confiance n'est certes pas un problème spécifique de l'Université de Mwenge. Elle est au coeur de toute relation. Elle est la clé de toute forme de communication qui donne force plutôt que d'asservir. Mais il faut du courage pour admettre que c'est un problème - et il faut de l'engagement pour s'y confronter.

Sur les pentes du Mont Kilimandjaro, ils ont les deux: le courage et l'engagement.

Seàn-Patrick Lovett

 

IMG_9584 IMG_9624 IMG_9627 IMG_9630 IMG_9631 IMG_9659 IMG_9662 IMG_9669 IMG_9674 IMG_9684 IMG_9696 IMG_9702 IMG_9707 IMG_9713 IMG_9717 IMG_9722 IMG_9724 IMG_9730 IMG_9734 IMG_9791 IMG_9795 IMG_9797 IMG_9802 IMG_9806 IMG_9817 IMG_9821 IMG_9823 IMG_9827 IMG_9828 IMG_9833 IMG_9943 IMG_9949 IMG_9953

Informations supplémentaires